Le bétonnage par temps chaud

Les chantiers continuent alors que les beaux jours et la chaleur s’installent. Et aujourd’hui, nous avons choisi de vous parler du bétonnage par temps chaud. Entre risques et précautions, l’équipe Silys vous explique tout !

Quand la chaleur agit directement sur le béton.

Les températures chaudes ont un impact direct sur la vitesse de prise, le durcissement et l’évaporation de l’eau. Et oui, plus il fait chaud, plus le béton prend vite et plus il se déshydrate. Alors plutôt prévoir ces risques pour mettre tout en œuvre !

Pour qu’un béton ait une bonne prise, il est essentiel qu’il soit préservé de l’évaporation trop importante et rapide de l’eau qu’il contient. Au-delà de fissures sur la surface, c’est aussi un risque de chute des résistances mécaniques. Et lorsque la surface commence à se fissurer, il est déjà trop tard pour agir.

On vous explique par un exemple concret !

Vous coulez une dalle de 10 cm d’épaisseur, la chaleur est forte et l’eau s’évapore sur les premiers centimètres de la surface de béton. Vous n’avez pas le réflexe d’hydrater votre dalle et des fissures apparaissent, c’est le retrait plastique. Elles interviennent très rapidement après la fin de la mise en œuvre. Esthétiquement ce n’est pas l’idéal mais la bonne nouvelle, c’est que ce sont généralement des fissures peu profondes.

Bétonner avec un grand soleil, c’est possible !

Dans un premier temps, il est important de s’organiser pour couler tôt le matin. Lorsqu’on coule tôt, le granulat a été rafraîchit par l’air ambiant durant la nuit, c’est donc le moment idéal.
Mais pas question de s’arrêter là, il faut prendre soin de votre béton. Directement après le coulage il doit être protégé avec :
– Une cure d’eau en continu, au moins jusqu’à la prise du béton (4 à 6 heures)
– L’application d’un produit de cure au pulvérisateur, qui va agir comme une pellicule étanche et empêcher l’eau de s’évaporer (efficace pendant 12 heures selon les fabricants)

Au-delà de la protection contre l’évaporation, vous pouvez échanger avec votre producteur du béton sur les conditions du chantier ou l’emploi d’un retardateur de prise !

Les précautions en bref

Vous l’avez compris, le bétonnage par temps chaud n’est pas à prendre à la légère. Revenons sur les trois points essentiels :
– Couler le béton tôt le matin
– Appliquer un produit de cure ou arroser votre béton jusqu’à la prise (4 à 6 heures)
– Privilégier un retardateur de prise pour avoir le temps de bien le mettre en œuvre ou d’être suffisamment nombreux pour couler rapidement

Vous souhaitez des renseignements ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire